Bédier-Oudiné

Vous êtes dans : Bédier Oudiné > Le développement durable

Le développement durable

Performances environnementales de Bédier-Oudiné

Cette opération est confiée à la SEMAPA, société certifiée ISO14001 depuis 2000 pour ses activités d'aménageur et de maître d'ouvrage. La SEMAPA dispose à ce titre d'un système de management environnemental (SME) qui encadre ses pratiques et structure le pilotage des projets afin de garantir un niveau exigeant en termes de performances environnementales des opérations.

Ce SME s'articule autour d'une politique environnementale en lien direct avec les ambitions de la Ville de Paris, qui se traduit par des objectifs adaptés aux enjeux spécifiques de chaque opération, et qui font l'objet d'un suivi régulier par le biais d'indicateurs mesurés tout au long de la vie des projets. La certification donne lieu à un audit de suivi annuel et à un audit de renouvellement triennal afin de contrôler l'efficacité du système. En 2018, la SEMAPA s'est vue renouveler sa certification pour 3 ans.
En matière de construction, les consultations lancées par la SEMAPA placent les questions environnementales en tête des enjeux auxquels les équipes doivent répondre. La SEMAPA s’appuie à la fois sur son SME et sur le processus de mise en concurrence des opérateurs, fortement inspiré de « Réinventer Paris », qui permet notamment de véritables démarches de projets où tous les aspects (usages, techniques, architecture, environnement, économie, innovation…) sont traités dans le cadre d’un travail collaboratif au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Parmi les enjeux environnementaux, celui qui porte sur la réduction de l’empreinte carbone dans le processus de construction des bâtiments prend une place particulière ; la SEMAPA fixe le niveau E3C2 comme cible à atteindre dans le cadre du label E+C-, et encourage les preneurs/maîtres d’œuvre à viser un profil de bâtiment plus ambitieux (Effinergie BEPOS, Biodivercity, Bâtiment biosourcé, BBCA…).

Place Yersin (Agrandir l'image). Illustration non contractuelle de l’aménagement de la place Yersin - © SEMAPA

Dans le respect des documents cadres de la Ville de Paris (plans climat Air-Energie, Biodiversité, Pluie, stratégie de résilience etc.) la démarche visera à limiter au maximum l’empreinte carbone du futur quartier Bédier-Oudiné. Les études devront conduire à définir les conditions de réalisation et d’évaluation d’un quartier bas carbone et durable afin d’atteindre les objectifs suivants : 

  • Viser un très haut niveau de sobriété et de performance énergétique pour tous les usages des bâtiments et limiter l’empreinte carbone des bâtiments tout au long de leur cycle de vie.
  • Développer l’utilisation des énergies renouvelables et/ou de récupération
  • Optimiser et interconnecter les systèmes énergétiques
  • Promouvoir de nouvelles mobilités
  • Favoriser le recyclage et le réemploi des matériaux et promouvoir la gestion et la valorisation des déchets
  • Adapter le quartier aux changements climatiques (canicule, sécheresses, fortes pluies…)
  • Promouvoir un aménagement sobre, efficient dans son fonctionnement, intelligent dans sa gestion des ressources et inclusif
  • Favoriser l’économie circulaire, l’utilisation de matériaux biosourcés et l’installation d’équipements favorisant les déplacements propres
  • Organiser des chantiers urbains à faible nuisance
  • Haut de page

Lettre d'information

Publication

13 Urbain n°33, décembre 2019 janvier 2020
Lire en ligne Télécharger

Voir toutes les publications

Nos vidéos

Voir toutes nos vidéos